Corée du Sud: la démission du ministre de la Défense (agence)

S'abonnerTelegram
Le ministre sud-coréen de la Défense Kim Tae-Young a démissionné jeudi à la suite de l'incident avec la Corée du Nord qui s'est produit dans la mer Jaune le 23 novembre, a annoncé l'agence Yonhap, en précisant que la démission avait été acceptée par le président de la Corée du Sud.

Le ministre sud-coréen de la Défense Kim Tae-Young a démissionné jeudi à la suite de l'incident avec la Corée du Nord qui s'est produit dans la mer Jaune le 23 novembre, a annoncé l'agence Yonhap, en précisant que la démission avait été acceptée par le président de la Corée du Sud.

"Le président Lee Myung-Bak a reçu cet après-midi la lettre de démission du ministre de la Défense Kim Tae-Young", a indiqué un porte-parole de l'administration présidentielle, cité par l'agence.

Selon lui, le ministre avait déjà demandé à démissionner le 1er mai, à la suite du naufrage en mer Jaune de la corvette sud-coréenne Chéonan, mais sa demande de démission a été rejetée en raison notamment des prochaines négociations militaires avec les Etats-Unis.

Selon Séoul, la corvette a été coulée en mars par une torpille nord-coréenne, ce que Pyongyang nie catégoriquement. 

Il y a deux jours, l'artillerie nord-coréenne a tiré sur l'île de Yeonpyeong en raison des exercices militaires sud-coréens qui se déroulaient en mer Jaune à proximité de la frontière.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала