Missiles russes pour la Syrie: hostilité d'Israël (Etat-major)

© RIA Novosti . Vladimir Fedorenko / Accéder à la base multimédiaDes missiles antinavires russes Iakhont
Des missiles antinavires russes Iakhont - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Israël est hostile à la vente des missiles antinavires russes Iakhont à la Syrie, mais son armée est prête à y faire face, a déclaré le chef d'Etat-major général des Forces armées israéliennes Gabi Ashkenazi cité par le service de presse de l'Armée.

Israël est hostile à la vente des missiles antinavires russes Iakhont à la Syrie, mais son armée est prête à y faire face, a déclaré mercredi le chef d'Etat-major général des Forces armées israéliennes Gabi Ashkenazi cité par le service de presse de l'Armée.

"Il s'agit d'un événement indésirable, mais l'Armée de défense d'Israël y est prête", a indiqué le général Ashkenazi commentant le contrat russo-syrien sur la livraison de missiles supersoniques russes Iakhont d'une portée de 300 km.

Le général redoute le renforcement du potentiel militaire de la Syrie, officiellement en état de guerre avec Israël. Qui plus est, le mouvement islamique du Hezbollah, contre lequel l'Etat hébreu a mené une guerre en 2006 après l'enlèvement par le mouvement de deux soldats israéliens, peut se procurer ces armes modernes, selon lui. "Ces dernières années, on fait face à une tendance dangereuse. De nombreux arsenaux syriens se retrouvent entre les mains des terroristes du Hezbollah", a indiqué le général.

Dimanche, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a reconnu qu'Israël avait essayé en vain d'empêcher la signature du contrat russo-syrien et se préparait actuellement à acheter des chasseurs-bombardiers de 5e génération américains F-35.

Plusieurs responsables américains dont le ministre de la Défense Robert Gates ont aussi exprimé leur préoccupation face à la vente des Iakhont à la Syrie.

Vendredi dernier, le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov a laissé entendre que Moscou ne renoncerait pas à la vente des missiles antinavires à Damas.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала