Medvedev, le successeur devenu président (politologues)

© RIA Novosti / Accéder à la base multimédiaMedvedev, le successeur devenu président (politologues)
Medvedev, le successeur devenu président (politologues) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En deux années de présidence, Dmitri Medvedev est devenu plus sûr de lui, a élaboré son propre style et son intonation individuelle, ont estimé politiques et politologues, interviewés par RIA Novosti.

En deux années de présidence, Dmitri Medvedev est devenu plus sûr de lui, a élaboré son propre style et son intonation individuelle dans les contacts avec ses concitoyens et la communauté internationale, ont estimé jeudi politiques et politologues, interviewés par RIA Novosti.

"Aux yeux de la société, Dmitri Medvedev a cessé d'être le "successeur" (de Vladimir Poutine, ndlr) pour devenir "président" tout court, a notamment estimé Ivan Melnikov, premier vice-président du CC du Parti communiste de Russie (KPRF) et vice-président de la Douma (chambre basse du parlement).

Parmi les côtés forts du président russe, M.Melnikov a cité la "bonne ouïe politique". L'absence d'une équipe et la contradiction entre certains objectifs déclarés, d'une part, et l'actuel système économique et administratif, de l'autre, constituent, selon le communiste, les points faibles du chef de l'Etat.

Tout en évaluant, somme toute, positivement les résultats des deux années de présidence de Dmitri Medvedev, les experts apprécient surtout ses activités sur la scène internationale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала