L'Iran peut menacer les pays de l'Otan (Rasmussen)

S'abonnerTelegram
Le programme nucléaire iranien peut présenter une menace pour l'Otan, a estimé le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen.

Le programme nucléaire iranien peut présenter une menace pour l'Otan, a estimé mercredi le secrétaire général de l'Alliance Anders Fogh Rasmussen.

Si l'Iran continue d'accroître sa "capacité nucléaire", surtout dans le domaine des missiles, "les pays de l'Otan pourraient être menacés", a déclaré M.Rasmussen devant les journalistes à Bruxelles.

Bien que l'Otan ne participe pas directement aux négociations internationales sur le problème nucléaire iranien, elle suit de près leur déroulement et soutient tous les efforts pour arriver à une solution politique du problème, en exhortant l'Iran à arrêter le processus d'enrichissement d'uranium, a indiqué le secrétaire général de l'Alliance.

M.Rasmussen a insisté sur la nécessité pour l'Otan de mettre en place son propre système de défense antimissile (ABM).

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert de programme civil mené, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté cinq résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement d'uranium.

La décision iranienne d'enrichir son uranium à 20% pour alimenter le réacteur de recherche de Téhéran a suscité de nombreuses critiques dans le monde et en Russie. La France et les Etats-Unis penchent pour l'adoption de nouvelles sanctions contre l'Iran après que Téhéran eut annoncé avoir produit le premier lot d'uranium enrichi à 20%.

Lundi dernier, le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano a déclaré que l'Iran ne coopérait pas suffisamment avec l'Agence.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала