Chasseur russe MiG-35: vols de démonstration avec tirs réels en Inde

© RIA Novosti . Ilia Pytalev / Accéder à la base multimédiaMiG-35
MiG-35 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Des chasseurs russes MiG-35 effectueront des vols de démonstration avec tirs réels en Inde en mars et avril dans le cadre d'un appel d'offres pour l'achat de 126 chasseurs, a annoncé Alexandre Fomine, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique.

Des chasseurs russes MiG-35 effectueront des vols de démonstration avec tirs réels en Inde en mars et avril dans le cadre d'un appel d'offres pour l'achat de 126 chasseurs, a annoncé mardi Alexandre Fomine, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique.

"En 2009, notre avion a déjà passé deux des trois épreuves organisées en Russie et en Inde dans le cadre de l'appel d'offres indien. Cette année, nous franchirons la troisième épreuve en utilisant le radar actif à balayage électronique et les armements" du MiG-35 (code OTAN Fulcrum-F), a indiqué M.Fomine.

L'appel d'offres indien pour l'achat de 126 chasseurs polyvalents pour 11 milliards de dollars a été lancé en août 2007. Les concurrents du MiG-35 russe sont les chasseurs F-16 et F/A-18 Superhornet (Etats-Unis), le Rafale (France), le Gripen-NG (Suède) et l'Eurofighter (Union européenne). Le pays vainqueur produira 18 avions, les 108 autres seront fabriqués en Inde sous licence.

Selon M.Fomine, la Russie a beaucoup de chances de remporter l'appel d'offres, parce que l'Inde compte déjà plus d'un millier d'avions de fabrication soviétique et russe. "Les services de maintenance indiens sont donc à 90% soviéto-russes et il ne sera pas nécessaire de changer l'infrastructure logistique ou d'organiser une formation spéciale pour les techniciens. Même les États les plus riches ne peuvent pas se permettre de tout changer d'un coup dans le ciel et sur terre", a estimé M.Fomine.

Le directeur général adjoint de l'agence russe d'exportation d'armements "Rosoboronexport" Viktor Komardine avait annoncé plus tôt à RIA Novosti que la Russie remportait environ 80% des appels d'offres indiens chaque année.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала