Canal interocéanique du Nicaragua: la Russie invitée (ministère)

Canal interocéanique de Nicaragua: la Russie invitée (ministère)
Canal interocéanique de Nicaragua: la Russie invitée (ministère) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Nicaragua a invité lundi la Russie à participer au projet de construction d'un canal reliant les océans Pacifique et Atlantique via le territoire nicaraguayen d'un coût de 18 milliards de dollars, a annoncé à Moscou le ministère russe des Transports.

Le Nicaragua a invité lundi la Russie à participer au projet de construction d'un canal reliant les océans Pacifique et Atlantique via le territoire nicaraguayen d'un coût de 18 milliards de dollars, a annoncé à Moscou le ministère russe des Transports.

"On n'a pas encore évalué les conséquences de la crise financière mondiale. Il faut étudier cette question en tenant compte de la nouvelle situation économique et de la reconstruction du canal de Panama", a indiqué le vice-ministre russe des Transports Sergueï Aristov lors d'une rencontre avec le vice-ministre nicaraguayen des Affaires étrangères Manuel Coronel Kautz.

Le canal du Nicaragua doit relier les océans Atlantique et Pacifique par le fleuve San-Juan et le lac Nicaragua. D'une longueur de 286 km, le canal aura une profondeur de 22 m (12,5 m pour le canal de Panama) et la largeur maximale de 114 m. Le canal pourra accueillir de gros navires océaniques ayant un chargement maximal de 270.000 t. Son concurrent panaméen pourra transporter, même après une modernisation dont la fin est prévue pour août 2014, des navires de 130.000 t au maximum seulement. Le projet d'agrandissement du canal de Panama prévoit la construction d'une troisième voie d'eau. Le coût des travaux est évalué à plus de 5,2 milliards de dollars.

M.Coronel Kautz a en outre invité Moscou à participer à la construction des chemins de fer au Nicaragua et à la modernisation de l'aéroport de Managua.

Les responsables russe et nicaraguayen se sont penchés sur l'organisation de la liaison aérienne entre les deux pays. En juin 2009, le ministère russe des Transports a envoyé un projet d'accord intergouvernemental en ce sens qui doit remplacer le document signé par l'URSS et le Nicaragua en 1980. La partie nicaraguayenne n'a pas encore donné de réponse.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала