Réchauffement mondial: Ahmadinejad fustige le capitalisme

© RIA Novosti / Accéder à la base multimédiaMahmoud Ahmadinejad
Mahmoud Ahmadinejad - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le capitalisme et l'économie libérale sont les principaux responsables du réchauffement planétaire, a affirmé à Copenhague le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la conférence sur le climat de l'Onu.

Le capitalisme et l'économie libérale sont les principaux responsables du réchauffement planétaire, a affirmé jeudi à Copenhague le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la conférence sur le climat de l'Onu.

"Le capitalisme et l'économie libérale détruisent la nature", a-t-il indiqué, en rappelant que les Etats-Unis, dont la population ne constituait que 5% de celle du monde, consommaient énormément d'énergie, alors que leur budget militaire était comparable à celui du reste du monde.

"Et si d'autres pays imitent ce modèle de comportement?", a demandé M.Ahmadinejad.

Il est nécessaire, selon le président iranien, de "créer un nouveau système économique qui s'inspire de la dignité humaine, où la consommation repose sur les besoins réels de l'homme".

Par ailleurs, tous les pays doivent avoir accès aux nouvelles technologies pour diversifier leurs sources d'énergie et être en mesure d'utiliser des énergies propres et renouvelables telles que le vent, le soleil, les marées, la géothermie et les énergies nucléaires, a souligné M.Ahmadinejad.

"J'espère que cette réunion historique aboutira à un accord efficace et adoptera des décisions concrètes en réponse aux besoins de la communauté internationales", a-t-il conclu.

Les délégués de 194 pays se sont retrouvés lundi dernier dans la capitale danoise pour discuter du changement climatique. La conférence de la Convention-cadre de l'Onu sur le changement climatique (CCNUCC) doit déboucher sur la signature d'un accord censé remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

Toutefois, la plupart des observateurs estiment que les parties ne feront qu'adopter une déclaration politique réglementant le processus des négociations climatiques pour 2010.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала