Armements russes: la Libye arrête son choix (Rosoboronexport)

S'abonnerTelegram
La Libye a choisi les types de matériel de guerre qu'elle envisage d'acheter à la Russie, a déclaré mercredi à RIA Novosti Alexandre Mikheïev, directeur général adjoint de la centrale d'exportation d'armes russe Rosoboronexport.

TRIPOLI (Libye), 7 octobre - RIA Novosti. La Libye a choisi les types de matériel de guerre qu'elle envisage d'acheter à la Russie, a déclaré mercredi à RIA Novosti Alexandre Mikheïev, directeur général adjoint de la centrale d'exportation d'armes russe Rosoboronexport.

"La Libye a sélectionné les armements russes qu'elle envisage d'acheter et les examinera au même titre que les offres des fournisseurs français et italiens", a-t-il affirmé.

Selon M.Mikheïev, trois pays se disputent actuellement le marché libyen des armements: la France, la Russie et l'Italie.

"La liste russe comprend le chasseur à grande manoeuvrabilité Su-35, l'avion d'entraînement et de combat Yak-130, l'hélicoptère de reconnaissance et d'assaut Ka-52 Alligator et l'hélicoptère de combat Mi-35, a souligné l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, la partie libyenne envisage de renouveler complètement son parc d'aéronefs militaires.

"Il ne s'agit que d'armements défensifs. La Russie pourrait décrocher une commande constituant 40 à 50% de tous les achats d'armes par la Libye", a souligné le responsable de Rosoboronexport, ajoutant que "la partie russe était prête à exécuter cette commande à 100%".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала