Arctic Sea: l'Estonie ouvre une enquête criminelle (ministre)

S'abonnerTelegram
Le parquet estonien a ouvert une enquête criminelle suite à l'attaque contre le cargo Arctic Sea perpétrée par des citoyens russes, estoniens et lettons, ainsi que des apatrides.

MOSCOU, 31 août - RIA Novosti. Le parquet estonien a ouvert une enquête criminelle suite à l'attaque contre le cargo Arctic Sea perpétrée par des citoyens russes, estoniens et lettons, ainsi que des apatrides, a annoncé lundi le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Paet au micro de la radio Echo de Moscou.

"Le parquet estonien a déjà ouvert une enquête criminelle et est coopère avec la Russie, la Finlande, la Suède et Malte, pays qui d'une manière ou d'une autre sont concernés par cet incident", a indiqué M.Paet avant d'ajouter qu'il restait beaucoup de questions sans réponses au sujet du détournement de l'Arctic Sea.

"Nous espérons que dans l'immédiat nous apprendrons ce qui s'est passé en réalité et quels étaient les motifs des criminels", a déclaré le ministre estonien.

Après deux semaines de recherches, le cargo Arctic Sea a été retrouvé par les bâtiments de guerre russes le 16 août, non loin de l'archipel du Cap Vert. Le ministère russe de la Défense a rapporté que le vraquier avait été détourné par huit ressortissants estoniens, lettons et russes. Vendredi dernier, le tribunal Basmanny de Moscou a sanctionné l'arrestation des huit pirates présumés. Les membres de l'équipage, après avoir passé une dizaine de jours à Moscou, sont rentrés chez eux, à Arkhangelsk.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала