Piraterie: un pétrolier russe repousse une attaque dans l'océan Indien (médias)

S'abonnerTelegram
L'équipage du pétrolier NS Commander, appartenant à la société russe Novoship, a repoussé lundi une attaque de pirates somaliens alors qu'il faisait route vers Singapour, rapporte mardi le Sovfracht Maritime Bulletin.
MOSCOU, 28 avril - RIA Novosti. L'équipage du pétrolier NS Commander, appartenant à la société russe Novoship, a repoussé lundi une attaque de pirates somaliens alors qu'il faisait route vers Singapour, rapporte mardi le Sovfracht Maritime Bulletin.

Tous les 23 membres d'équipage du navire sont de nationalité russe.

"Après avoir quitté le couloir international, le pétrolier a été attaqué par trois bateaux légers de pirates somaliens armés de fusils d'assaut et de lance-grenades. L'incident a eu lieu à 120 milles à l'est de l'île de Socotra. L'équipage est parvenu à contrer l'attaque en effectuant des manoeuvres et en utilisant des tuyaux d'incendie. Les tirs déclenchés par les assaillants n'ont pas causé de dommages substantiels au navire. Le pétrolier poursuit actuellement sa route vers son port de destination", indique le bulletin.

Au moment de l'abordage, le NS Commander se trouvait à 130 milles du destroyer russe Admiral Panteleev qui participe à la mission internationale de lutte contre la piraterie dans le golfe d'Aden.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала