L'Union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan est ouverte à toute la CEEA (Poutine)

L'Union douanière regroupant la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan est ouverte aux autres pays membres de la Communauté économique eurasiatique (CEEA), a déclaré jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine.
MOSCOU, 23 avril - RIA Novosti. L'Union douanière regroupant la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan est ouverte aux autres pays membres de la Communauté économique eurasiatique (CEEA), a déclaré jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine.

"Ces derniers temps, nous avons réalisé de sérieux progrès dans la mise au point de la base juridique de l'union: le paquet d'accords réglementant ses activités comprend actuellement 37 documents. Nous espérons que les autres membres de la CEEA viendront nous rejoindre à l'avenir. Nous sommes parfaitement ouverts et souhaitons un élargissement de la troïka", a assuré M. Poutine lors d'une réunion du bureau du gouvernement russe.

La Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ont signé en 1995 un accord instituant une union douanière. L'union prévoit la création d'un espace commun exempt de droits de douane et de restrictions économiques, à l'exception de mesures spéciales antidumping et de subventions compensatoires. Les pays signataires se sont également engagés à appliquer un tarif douanier unique et d'autres mesures conjointes servant à réguler leur commerce avec les tiers. L'union douanière doit se constituer définitivement fin 2009.

"Le lancement de l'Union douanière stimulera considérablement les flux réciproques de marchandises, les projets d'investissement conjoints et la coproduction, ce qui nous aidera à renforcer nos mesures anticrise, à créer de nouveaux emplois et à ouvrir de nouveaux marchés", a souligné le chef du gouvernement russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала