Mandat d'arrêt contre el-Béchir: Khartoum exige l'annulation (ambassadeur soudanais à l'ONU)

Le Soudan exige la révocation du mandat d'arrêt contre son président Omar el-Béchir, émis mercredi par la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré mercredi à New York le délégué permanent soudanais auprès de l'ONU Abdel Halim Mohamed.

NEW YORK (Nations Unies), 4 mars - RIA Novosti. Le Soudan exige la révocation du mandat d'arrêt contre son président Omar el-Béchir, émis mercredi par la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré mercredi à New York le délégué permanent soudanais auprès de l'ONU Abdel Halim Mohamed.

Selon l'ambassadeur, Khartoum n'entend pas exiger du Conseil de sécurité de l'ONU qu'il suspende la mise en application de la décision de la CPI.

Selon l'article 16 du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, le Conseil de sécurité de l'ONU est en droit de suspendre le mandat d'arrêt émis par la CPI dans un délai allant jusqu'à 12 mois si cela est dans l'intérêt d'un règlement négocié.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала