Russie-UE: Barroso veut des échanges ouverts et sans protectionnisme

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 6 février - RIA Novosti. L'Union européenne souhaite avoir des échanges ouverts et dénués de tout protectionnisme avec la Russie, a déclaré vendredi le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, en visite à Moscou à la tête d'une délégation de neuf commissaires européens.

En 2008, les échanges russo-européens, en hausse de 25% par rapport à l'année précédente, se sont élevés à 280 milliards d'euros, a annoncé M. Barroso lors d'une conférence de presse à l'issue de négociations avec le premier ministre russe Vladimir Poutine.

Selon le chef de l'exécutif européen, la tentation du protectionnisme est forte en temps de crise, cependant cette démarche engendre toujours plus de protectionnisme, ce n'est donc pas une voie fructueuse. Il convient d'entretenir des échanges commerciaux mutuels sur la base de l'ouverture.

D'après les estimations de M. Poutine, le marché russe a absorbé en 2008 pour plus de 100 milliards d'euros de marchandises européennes.

"C'est un chiffre notable du point de vue des relations économiques internationales", a poursuivi le premier ministre.

La Russie vient en troisième position dans les échanges avec l'Union européenne, après les Etats-Unis et la Chine. Elle est en quatrième position pour les exportations vers l'Union européenne, a précisé M. Poutine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала