Davos: éviter le protectionnisme excessif et l'ingérence de l'Etat dans l'économie (Poutine)

S'abonnerTelegram
DAVOS, 28 janvier - RIA Novosti. Intervenant mercredi lors de l'ouverture de la 39e édition du Forum économique mondial à Davos, le premier ministre russe Vladimir Poutine a exhorté à éviter le protectionnisme excessif et l'ingérence de l'Etat dans l'économie, ainsi que le déficit budgétaire excédentaire et la croissance de la dette de l'Etat.

"En effet, le renforcement de son rôle (du rôle de l'Etat) dans le contexte de la crise est une réaction naturelle face aux échecs de la régulation de marché, mais au lieu de perfectionner ces mécanismes, la tentation pourrait être forte d'élargir au maximum la participation directe de l'Etat dans l'économie", a indiqué le chef de l'Etat russe.

La 39e édition du Forum économique mondial se tient à Davos du 28 janvier au 1er février et s'intitule "Dessiner le monde de l'après-crise".

Ce sommet devrait être le plus représentatif depuis la première édition, et accueillir 1 400 chefs d'entreprise venus de 96 pays, 43 chefs d'État ou de gouvernement, 17 ministres des Finances, 19 gouverneurs de Banques centrales, ainsi que des centaines de journalistes.

Le premier ministre russe Vladimir Poutine interviendra à l'ouverture du Forum. La chancelière Angela Merkel, le premier ministre chinois Wen Jiabao et l'ancien chef du gouvernement britannique Tony Blair ainsi que les dirigeants des banques centrales d'Europe et d'Asie prendront également la parole.

Les participants se pencheront non seulement sur la crise financière mondiale, mais aussi sur les perspectives d'un développement économique durable, le perfectionnement de la gestion de la société civile ainsi que de son renforcement, le changement climatique et la lutte contre le crime transfrontalier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала