La Géorgie a repris le transit de gaz russe vers l'Ossétie du Sud (source)

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. La Géorgie a repris le transit de gaz russe vers l'Ossétie du Sud interrompu le 8 août 2008, au début des hostilités osséto-géorgiennes, a annoncé samedi à RIA Novosti par téléphone une source interne au gouvernement sud-ossète.

"Le gaz doit parvenir à Tskhinvali demain", a-t-elle indiqué.

Depuis août, la Géorgie a refusé de rouvrir le transit affirmant que le gazoduc était endommagé sur le territoire sud-ossète. Moscou a déclaré de son côté que les hostilités n'avaient pas été menées dans la zone du gazoduc, proposant à Tbilissi son aide dans le rétablissement de la conduite et le déminage.

Le 22 janvier, la vice-ministre géorgienne de l'Energie, Nino Enoukidze, a annoncé que le gaz pouvait prochainement parvenir à "la région de Tskhinvali", suite à l'élimination de tous les obstacles au transit. Selon la vice-ministre géorgienne, le tronçon du gazoduc endommagé pendant les événements d'août 2008 sur le territoire contrôlé par Tskhinvali a été rétabli par des spécialistes géorgiens, sous les garanties de sécurité accordées par les observateurs de l'UE et de l'OSCE.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала