Ukraine: Timochenko "dans l'opposition" au président Iouchtchenko

S'abonnerTelegram
La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a déclaré samedi se positionner "dans l'opposition au président Viktor Iouchtchenko", qu'elle accuse de provoquer intentionnellement la chute de la devise nationale, le hryvnia.
KIEV, 20 décembre - RIA Novosti. La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a déclaré samedi se positionner "dans l'opposition au président Viktor Iouchtchenko", qu'elle accuse de provoquer intentionnellement la chute de la devise nationale, le hryvnia.

La première ministre a exigé vendredi la démission du président et celle du président de la Banque nationale ukrainienne (BNU) Vladimir Stelmakh, qu'elle accuse de mener des opérations de "spéculation" pour affaiblir le hryvnia.

"Je déclare solennellement que je me situe dans l'opposition aux fonctionnaires tels que le président ukrainien, le président de la Banque nationale Ukrainienne et tous les groupes criminels qui les entourent", a tonné lors d'un point de presse la première ministre, dont le bras de fer avec le président prend désormais des allures de guerre ouverte.

Mme Timochenko a dit regretter d'avoir soutenu M. Iouchtchenko lors de la révolution "orange" de 2004.

"Cet homme est tombé si bas que j'ai même honte de prononcer son nom", a conclu la ministre.

La crise économique, qui a notamment provoqué la dégringolade de la devise nationale, le hryvnia, s'est superposée à la lutte récurrente qui oppose le président ukrainien et Mme Timochenko, qui devraient se faire face lors de l'élection présidentielle prévue l'année prochaine.

Mme Timochenko est récemment parvenue à former une majorité parlementaire à la Rada en provoquant une scission au sein du bloc pro-présidentiel, plusieurs de ses députés ayant décidé de rejoindre la coalition contre l'avis de M. Iouchtchenko.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала