Caucase: la MONUG préoccupée par la concentration forces abkhazes à la frontière géorgienne

Le chef des observateurs militaires de la Mission d'observation des Nations unies en Géorgie (MONUG), le général de division Anwar Hussain (Bangladesh), est préoccupé par le transfert de troupes abkhazes vers la région de Gali frontalière de la Géorgie, annonce le ministère abkhaz des Affaires étrangères.
SOUKHOUMI, 12 décembre - RIA Novosti. Le chef des observateurs militaires de la Mission d'observation des Nations unies en Géorgie (MONUG), le général de division Anwar Hussain (Bangladesh), est préoccupé par le transfert de troupes abkhazes vers la région de Gali frontalière de la Géorgie, annonce le ministère abkhaz des Affaires étrangères.

Le 10 décembre dernier, les autorités abkhazes ont renforcé la région de Gali en y transférant des unités d'artillerie et de chars conformément à l'ordre du commandant en chef des forces armées du pays, le président Sergueï Bagapch.

M. Hussain a rencontré vendredi le ministre abkhaz des Affaires étrangères Sergueï Chamba.

Selon le chef de la diplomatie abkhaze, le déplacement des troupes est dû à la nécessité de défendre les frontières de la république après l'expiration du mandat des Forces collectives de maintien de la paix de la CEI déployées jusqu'à présent dans la zone du conflit abkhazo-géorgien.

M. Chamba a également souligné que la situation sur le territoire abkhaz devait être suivie par la mission d'observation de l'ONU et sur le territoire géorgien par celle de l'Union européenne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала