Russie: institutionnaliser l'intolérance envers la xénophobie (Poutine)

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 4 décembre - RIA Novosti. Afin de prévenir les discordes interethniques en Russie, la société doit formuler des principes d'intolérance envers la xénophobie, a déclaré jeudi le premier ministre russe Vladimir Poutine lors d'une séance télévisée de questions-réponses.

"Il ne s'agit même pas de durcir la punition, mais de la rendre inévitable. J'espère beaucoup que la société saura formuler des principes simples et clairs traduisant l'intolérance envers ce fléau", a-t-il affirmé.

Le chef du gouvernement a rappelé que la Russie est devenue un grand pays grâce à son attitude tolérante à l'égard de tous les peuples et de toutes les communautés ethniques qui y vivent.

"La Russie restera un grand pays à l'avenir également si chaque peuple, aussi peu nombreux soit-il, se sent chez lui en Russie", a-t-il indiqué.

"Les abrutis, qui dérogent à ce principe en croyant agir dans l'intérêt du peuple russe, causent à ce peuple un préjudice irréparable", a constaté M. Poutine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала