Accident à bord d'un sous-marin russe: plus de 20 morts - 2

S'abonnerTelegram

MOSCOU, 9 novembre - RIA Novosti. Plus de 20 personnes ont été tuées samedi en raison d'une défaillance du système anti-incendie d'un sous-marin nucléaire de la flotte russe du Pacifique, a fait savoir le porte-parole de la Marine russe, Igor Dygalo.

"L'activation défaillante du système anti-incendie enregistrée le 8 novembre à bord d'un sous-marin nucléaire de la flotte du Pacifique au cours d'un test en mer a tué plus de 20 personnes. Parmi les morts figurent des ouvriers d'une entreprise de constructions navales et des militaires", a-t-il précisé à la presse.

Le commandement de la Marine russe a ordonné la fin du test et le retour immédiat du submersible dans sa base de stationnement. Selon les militaires russes, l'accident n'a pas touché le réacteur nucléaire, et le niveau de radiation à bord du sous-marin correspond à la norme.

Une vingtaine de personnes, qui ont reçu des blessures de différente gravité, ont été évacuées à bord du navire anti-sous-marin Admiral Tribouts qui accompagne actuellement le submersible vers sa base de stationnement. 208 personnes au total se trouvaient à bord du sous-marin au moment de l'accident, dont 81 militaires, a encore précisé M. Dygalo.

Le président russe Dmitri Medvedev, qui a été immédiatement informé de l'accident, a chargé le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov de l'informer en continu de la situation à bord du sous-marin, d'élucider l'accident et d'accorder l'aide nécessaire aux familles des victimes. Le premier vice-ministre de la Défense Alexandre Kolmakov et le commandant en chef de la Marine Vladimir Vyssotski se sont rendus sur les lieux.

La Marine russe n'a pas précisé le type ni le nom du sous-marin accidenté. Fin octobre, les Chantiers navals du fleuve Amour annonçaient le début des tests en mer, dans l'Extrême-Orient russe, du sous-marin Nerpa (projet 971 Chtchouka-B, code OTAN: Akula).

La flotte sous-marine russe a connu son accident le plus meurtrier le 12 août 2000, quand le sous-marin nucléaire Koursk a coulé en mer de Barents faisant 118 morts

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала