Chavez se voit aux commandes d'un bombardier stratégique russe

S'abonnerTelegram
MEXICO, 11 septembre - RIA Novosti. Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé son intention de se mettre aux commandes d'un des deux bombardiers russes Tu-160 qui ont fait escale mercredi sur un aérodrome vénézuélien.

"Je piloterai un Tu-160. Fidel, je passerai au-dessus de ta tête à basse altitude dans un vol d'entraînement", a-t-il déclaré, s'adressant à l'ex-dirigeant cubain Fidel Castro à la télévision nationale, avant d'ajouter qu'il venait de s'entraîner sur un simulateur.

M. Chavez a confirmé les informations rendues publiques par le ministère russe de la Défense selon lesquelles deux bombardiers stratégiques russes venaient d'atterrir sur l'aérodrome militaire de Libertador, au Venezuela. "Les bombardiers stratégiques russes sont arrivés au Venezuela dans le cadre d'un exercice stratégique", a-ti-l souligné.

"Nous sommes très intéressés à consolider nos connaissances, nos technologies et notre capacité défensive en collaboration avec nos alliés stratégiques, y compris la Russie", a-t-il indiqué.

Le président vénézuélien a nié que la présence de bombardiers stratégiques russes et les exercices navals programmés pour fin novembre - début décembre signifient un retour à la guerre froide ou soient liés aux événements dans le Caucase.

Selon M. Chavez, le Venezuela étudie la possibilité d'achat de nouveaux sous-marins, systèmes de défense antiaérienne et radars russes.

Deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 (Black Jack, selon la nomenclature de l'OTAN) ont atterri mercredi soir sur l'aérodrome militaire de Libertador, au Venezuela. Le ministère russe de la Défense a fait savoir que ces appareils effectueraient pendant quelques jours des vols d'entraînement au-dessus des eaux internationales avant de regagner la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала