Grande-Bretagne: 40 cornemuseurs se voient interdire d'aller en Russie (Foreign Office)

S'abonnerTelegram
Le ministère britannique des Affaires étrangères interdit à 40 cornemuseurs de se rendre lundi au festival russe de musique militaire "Aurores du Kremlin", à Moscou, en signe de protestation contre les actions russes en Géorgie, a annoncé le Foreign Office.

Le ministère britannique des Affaires étrangères interdit à 40 cornemuseurs de se rendre lundi au festival russe de musique militaire "Aurores du Kremlin", à Moscou, en signe de protestation contre les actions russes en Géorgie, a annoncé vendredi le Foreign Office.

"Nous ne jugeons pas possible d'envoyer un orchestre de musique militaire au festival "Aurores du Kremlin" après les actions militaires russes en Géorgie", a indiqué la porte-parole du ministère.

Elle a rappelé que le chef de la diplomatie britannique David Miliband avait déclaré l'intention de Londres de suspendre la coopération avec Moscou dans certains domaines.

Le premier festival de musique militaire "Aurores du Kremlin", équivalent du festival britannique "Edinburgh Military Tattoo", s'est déroulé en automne 2007 sur la place Rouge de Moscou.

Cette année, le festival "Aurores du Kremlin" est consacré au 325e anniversaire de la Garde impériale de Russie. Il se tiendra du 11 au 14 septembre sur le Mont Poklonnaïa où se trouve le Musée de la gloire militaire russe. Les organisateurs y ont invité l'Orchestre de la garde et une compagnie de la garde d'honneur d'Autriche, le Régiment de la garde d'Irlande, le 2e Bataillon du Régiment royal d'Écosse, le 1er Bataillon d'infanterie du Royal Gurkha Rifles (Grande-Bretagne) et les cornemuseurs et tambours des Forces armées canadiennes.

Par ailleurs, le festival présentera le groupe d'arts martiaux du monastère de Shaolin (Chine), l'Orchestre de cornemuses de Christchurch (Nouvelle Zélande), les cornemuseurs, tambours et danseurs du Sultanat d'Oman, ainsi que la Fanfare de la Garde Républicaine française.

Le brigadier Mel Jameson, producteur du festival Edinburgh Military Tattoo et conseiller des organisateurs du festival russe, a déploré que les divergences diplomatiques russo-britanniques influent sur les domaines de la vie qui ne sont pas liées à la politique. "Ces liens sont indispensables pendant une situation internationale tendue. Nous sommes liés par une solide amitié avec les organisateurs du festival. Cette amitié nous aide aussi à organiser le festival d'Édimbourg. Ces événements montrent que la musique ne peut pas franchir toutes les barrières", a indiqué M.Jameson cité par le quotidien britannique Times.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала