Livraison la semaine prochaine de matériel blindé aux forces de l'ordre palestiniennes (journal)

S'abonnerTelegram
TEL-AVIV, 7 décembre - RIA Novosti. La semaine prochaine, les forces palestiniennes de l'ordre recevront - avec le consentement d'Israël - 25 véhicules blindés qui seront utilisés dans la lutte contre les groupes extrémistes, a annoncé vendredi le quotidien Jerusalem Post, citant des sources israéliennes anonymes.

Les véhicules avaient été promis aux Palestiniens il y a deux semaines, à la veille de la rencontre internationale d'Annapolis. Or, leur livraison à la Cisjordanie avait été différée en raison des objections des militaires israéliens à la demande de la partie palestinienne de les doter de mitrailleuses de gros calibre.

Selon le quotidien, maintenant que cette demande est abandonnée, il n'existe plus d'obstacles à la réalisation de ce contrat. Les experts militaires cités par le Jerusalem Post affirment que premièrement, les Palestiniens sont en mesure d'installer seuls les mitrailleuses et que deuxièmement, l'aviation israélienne détruira sans peine leur matériel blindé en cas de besoin.

Ce matériel sera utilisé lors d'une opération de police à Naplouse, un des principaux centres d'activité des combattants palestiniens qui poursuivent la lutte armée contre l'occupant israélien. Afin de rétablir l'ordre dans cette région, plusieurs centaines d'agents des forces de l'ordre palestiniennes y ont été envoyés il y a un mois.

Les autorités israéliennes ont promis d'autoriser les Palestiniens à recevoir 25 autres véhicules blindés pour les utiliser dans d'autres villes de Cisjordanie si l'expérience de Naplouse est un succès.

La Russie figure parmi les fournisseurs éventuels de ces engins. Dès 2005, Moscou a proposé à l'Autorité palestinienne des véhicules de reconnaissance BRDM-2. Le contrat a alors été bloqué par la partie israélienne.

Pour l'Autorité palestinienne, ce sera le premier lot de matériel blindé livré par des pays étrangers depuis la "deuxième intifada" en septembre 2000. Selon le Jerusalem Post, en 1995, les forces palestiniennes de l'ordre opérant dans la bande de Gaza ont reçu 45 automitrailleuses BRDM-2.

La plupart d'entre elles ont été détruites plus tard par les troupes israéliennes. Celles qui sont restées sont actuellement utilisées par les militants du Hamas arrivés au pouvoir dans cette enclave à la suite d'un coup d'Etat.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала