La Russie a testé la bombe à implosion la plus puissante du monde (télévision)

S'abonnerTelegram
La bombe à implosion la plus puissante du monde, comparable en termes d'efficacité à une charge nucléaire, a été testée en Russie, a annoncé la chaîne de télévision russe Pervy-Kanal mardi soir.
MOSCOU, 11 septembre - RIA Novosti. La bombe à implosion la plus puissante du monde, comparable en termes d'efficacité à une charge nucléaire, a été testée en Russie, a annoncé la chaîne de télévision russe Pervy-Kanal mardi soir.

"Les résultats des tests de cette munition d'aviation montrent que celle-ci en termes d'efficacité et de possibilités est comparable à une charge nucléaire. Je tiens à le souligner tout particulièrement, cette munition, une fois utilisée, ne pollue absolument pas l'environnement", a indiqué dans un entretien à la chaîne l'adjoint au chef d'Etat-major général des forces armées russes Alexandre Roukchine.

Le nouvelle bombe à implosion (parfois aussi appelée bombe à vide) permettra de remplacer toute une série de moyens de frappe nucléaires de faible puissance créés antérieurement, selon le Pervy-Kanal.

Le ministère de la Défense souligne que cette conception ne viole aucun traité international, rappelle la télévision.

Avant ce test, la bombe à vide la plus puissante du monde équipait l'US Air Force. Ces tests en 2003 avaient été montrés par toutes les télévisions du monde. Cette superarme avait immédiatement été baptisée "mère de toutes les bombes". Par analogie, les concepteurs russes ont appelé leur création "papa de toutes les bombes", note la chaîne.

Mais cette bombe n'a pas encore d'appellation officielle. On sait également que son explosif est notablement plus puissant que le TNT, résultat, selon la télévision, du recours, lors de sa création, à des nanotechnologies.

"Cela a permis de réduire les frais de création, ce que nous recherchons actuellement. Nous avons donc obtenu une munition relativement bon marché et disposant de propriétés de frappe élevées", a indiqué de son côté Iouri Balyko, responsable de l'un des centres de recherche du ministère russe de la Défense.

La bombe russe dépasse substantiellement son analogue américain en tout points. Pour une moindre masse d'explosif, la nouvelle bombe est quatre fois plus puissante. La température au foyer d'explosion qu'elle crée est deux fois plus élevée. Quant à sa surface de destruction (zone d'efficacité), "papa" dépasse "maman" de 20 fois!

"La nouvelle munition nous permettra de garantir la sécurité de l'Etat et de faire dans le même temps face au terrorisme international, en toutes circonstances et en tout lieu", a encore indiqué Alexandre Roukchine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала