Darfour: l'ONU favorable à l'envoi d'une force hybride de 26.000 hommes

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 1er août - RIA Novosti. Le Conseil de sécurité de l'ONU a approuvé le déploiement dans la province soudanaise du Darfour d'une force hybride de 26.000 hommes, commune à l'Onu et à l'Union Africaine (UA), indique l'agence Associated Press.

Cette force devrait remplacer les 7.000 hommes de l'UA, actuellement en place au Darfour, qui, selon la communauté internationale, ne sont pas en mesure de venir à bout du conflit.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, estime que cette décision est "historique et sans précédent", et que le déploiement de ces soldats sera "une marque claire et puissante d'aide" portée aux habitants de la région.

Selon les données des Nations unies, la guerre civile se poursuit au Darfour depuis février 2003, faisant entre 200 et 400.000victimes, et plus de 2 millions de refugiés. En outre, 4 millions de personnes ne peuvent subvenir à leurs besoins et vivent grâce à l'aide humanitaire.

Officiellement, Khartoum était jusque là opposé au déploiement de soldats étrangers sur son territoire.

La Grande-Bretagne et les autres pays occidentaux accusent les dirigeants soudanais, sous la houlette du président Omar Hassan el-Béchir, de mépriser les exigences de la communauté internationale sur la cessation des violences, possible en contrôlant le trafic d'armes et le désarmement des milices rebelles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала