La Pologne espère que Moscou ne dénoncera pas le Traité FCE

S'abonnerTelegram
VARSOVIE, 14 juillet - RIA Novosti. La Pologne a espéré samedi que la suspension de l'application par la Russie du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) ne signifiait pas son retrait du Traité.

"La Pologne et ses Alliés déplorent la décision de la Fédération de Russie de mettre un moratoire sur l'application du Traité sur les forces conventionnelles en Europe", a annoncé le ministère polonais des Affaires étrangères dans un communiqué.

La décision russe "n'est pas une surprise, et elle n'aura pas de conséquences immédiates", selon Varsovie.

"Les Etats membres de l'OTAN ont formulé des propositions constructives pour régler les questions en suspens lors de la récente conférence de Vienne. Nous attendons que la Russie reprenne le dialogue à ce sujet", lit-on dans le communiqué de la diplomatie polonaise.

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret suspendant l'observation par la Russie du Traité FCE et des accords internationaux qui lui sont liés, a annoncé samedi le Kremlin. Le décret explique cette décision par "des circonstances exceptionnelles relatives au contenu du Traité sur les forces conventionnelles en Europe du 19 novembre 1990 qui mettent en péril la sécurité de la Fédération de Russie et exigent des mesures urgentes".

Ainsi, Moscou accuse l'OTAN de dépasser les restrictions que lui impose le Traité FCE et s'insurge face au déploiement d'armements conventionnels en Bulgarie et en Roumanie. Certains Etats parties au Traité n'ont pas rempli leurs engagements politiques relatifs à la ratification accélérée de la version adoptée du document. La Russie n'observera pas le Traité FCE tant que tous les pays de l'OTAN ne ratifieront pas l'Accord d'adaptation et ne respecteront pas le document à la lettre, lit-on dans un mémento annexe au décret présidentiel.

Lors d'une conférence extraordinaire à Vienne, du 12 au 15 juin dernier, la Russie avait formulé les conditions nécessaires pour donner une nouvelle vie au Traité FCE. Toutefois, l'OTAN continue de lier la ratification de l'Accord d'adaptation avec le respect par Moscou des "accords d'Istanbul" tout en ignorant les propositions russes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала