Existence d'un plan américain de frappes contre l'Iran (médias)

S'abonnerTelegram
Les Etats-Unis peuvent bombarder des cibles en Iran s'il s'avère impossible de régler le problème nucléaire iranien par des moyens diplomatiques, a déclaré mardi la BBC en se référant à des sources diplomatiques.
MOSCOU, 20 février - RIA Novosti. Les Etats-Unis peuvent bombarder des cibles en Iran s'il s'avère impossible de régler le problème nucléaire iranien par des moyens diplomatiques, a déclaré mardi la BBC en se référant à des sources diplomatiques.

D'après la BBC, il est prévu de frapper non seulement les sites nucléaires connus et potentiels, mais aussi les bases aériennes et navales, les moyens de DCA, les usines de fabrication de missiles et les postes de commandement. La liste des cibles aurait été dressée par le Commandement central des Forces armées américaines.

"On bavarde beaucoup à Washington", a déclaré ces jours-ci le président américain George Bush. Selon lui, "tout ce bavardage", selon lequel il "veut déclencher une guerre", a un "caractère politique".

Le délai accordé à Téhéran par le Conseil de sécurité de l'ONU pour qu'il suspende les travaux d'enrichissement de l'uranium expire cette semaine. Le 23 février, l'AIEA soumettra un rapport sur la façon dont Téhéran exécute les exigences de la résolution 1737 adoptée par le Conseil en décembre de l'année dernière. Si le rapport indique que l'Iran n'a pas rempli les exigences de la communauté internationale, il n'est pas exclu que le Conseil de sécurité prenne des mesures supplémentaires sur la base de l'article 41 du chapitre VII de la Charte de l'ONU.

Entre-temps, les Etats-Unis continuent à accroître leur présence militaire dans le golfe Persique. Le groupe de porte-avions américains avec à sa tête le "Ronald Reagan" est en état d'alerte dans cette région. Sur ordre du président George Bush, le porte-avions "USS John C. Stennis" arrivera en février avec une escorte de navires.

Les forces armées de l'Iran ont commencé lundi dans 16 provinces les exercices les plus importants depuis un an. Un missile à guidage laser a été testé avec succès lundi dernier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала