L'élimination d'Abou Hafs, un succès des services spéciaux russes (président du Sénat russe)

S'abonnerTelegram
BRUXELLES, 27 novembre - RIA Novosti. Sergueï Mironov, président du Conseil de la Fédération, chambre haute du parlement russe, a qualifié de grand succès l'anéantissement par les services spéciaux russes de l'émissaire des terroristes internationaux dans le Caucase du Nord, le Jordanien Abou Hafs.

"Je pense qu'il s'agit-là d'un grand succès des services spéciaux russes et notamment du FSB, car ce ressortissant jordanien est bien connu comme collaborateur en vue d'Al-Qaïda, un financier qu'on appelait la "bourse des terroristes du Caucase du Nord", a déclaré le président du Sénat russe dans un entretien à RIA Novosti lundi à Bruxelles.

M. Mironov prend part à une conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme organisée par le Conseil de la Fédération de Russie et le Sénat belge.

"Il y a tout lieu de rappeler que les Etats-Unis avaient promis 5 millions de dollars à quiconque trouverait ou neutraliserait ce terroriste. Ce qui témoigne du rôle qu'il a joué dans l'internationale terroriste", a souligné M. Mironov.

Il estime qu'il s'agit d'"un succès véritable" et n'exclut pas que la suppression d'Abou Hafs "se répercute surtout sur le financement des terroristes ou, plutôt, mette un terme à ce financement".

Selon M. Mironov, l'anéantissement du terroriste devrait pousser d'aucuns à réfléchir sur "leur mode de vie inhumain" et surtout sur "la nécessité d'organiser des attentats contre leurs concitoyens".

"Il se peut que suite à cet anéantissement nous voyions des gens se décider à renouer avec la vie normale", a conclu M. Mironov.

Le dimanche 26 novembre à Khassaviourt, au Daghestan, dans le Caucase du Nord russe, lors d'une opération spéciale, le FSB (Service de sécurité russe) a abattu le Jordanien Abou Hafs, principal représentant d'Al-Qaïda dans le Caucase du Nord, terroriste international et dirigeant de fait des bandes opérant en Tchétchénie et dans les régions voisines.

Avec Abou Hafs, une unité spéciale du FSB a anéanti quatre autres terroristes qui "couvraient" son passage de Tchétchénie, où il s'était trouvé pendant une période prolongée, au Daghestan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала