Réunion Poutine - responsables des ministères de force du Daghestan

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 15 juillet - RIA-Novosti. Dans le cadre de son voyage de travail dans le Caucase du Nord, le président Vladimir Poutine s'est entretenu avec les responsables des structures de force du Daghestan (Caucase du Nord), a annoncé à RIA-Novosti le porte-parole du président russe, Alexeï Gromov.

Cette réunion a donné lieu à l'examen des questions liées au stationnement permanent de brigades alpines au Daghestan et en Karatchaïevo-Tcherkessie, ainsi qu'à la coopération entre les structures de force dans le sud de la Russie.

Deux nouvelles brigades alpines doivent être formées vers la fin de l'année en cours, dans le district de Botrlikh, au Daghestan, et à Zelentchoukskaïa, en Karatchaïévo-Tcherkessie. Ces unités seront composées de professionnels et elles auront notamment pour mission de protéger la frontière russo-géorgienne.

Le président évoquera avec les dirigeants de la Karatchaïévo-Tcherkessie (Caucase du Nord, frontalière de la Géorgie au sud), les possibilités de déploiement d'une deuxième brigade alpine dans cette république.

Vladimir Poutine a inspecté le Centre du Service fédéral de sécurité près de Makhatchkala. Le président a relevé l'importance du déploiement de ce centre justement au Daghestan.

Le chef de l'Etat russe a rencontré le président du Conseil d'Etat du Daghestan, Magomedali Magomedov, ainsi que le chef du district de Botlickh de la république.

Ces derniers temps, la situation au Daghestan s'est brusquement détériorée : les actes de terrorisme et les attaques contre la police sont devenus plus fréquents. Le dernier attentat d'envergure a eu lieu à Makhatchkala le 7 juillet : 10 militaires y ont trouvé la mort.

Le ministère de l'Intérieur qualifie la situation au Daghestan de difficile et propose d'augmenter les effectifs et d'améliorer les conditions matérielles et sociales des policiers.

De l'avis des experts, pour beaucoup, les événements du Daghestan s'expliquent par la mauvaise situation économique dans cette région. Si, en Russie, le salaire moyen est de 6 600 roubles (230 dollars US), au Daghestan il est de 2 900 roubles seulement (100 dollars US).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала