Sergueï Lavrov: La Russie apprécie le rôle du Kenya dans le règlement des conflits en Afrique

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 15 juillet (RIA-Novosti). La Russie apprécie le rôle que joue le Kenya dans le règlement des conflits en Afrique, a déclaré vendredi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, à l'issue des pourparlers à Moscou avec son homologue kenyan, Ali Mwakwere.

"Nous apprécions le rôle du Kenya dans le règlement des conflits en Afrique, et surtout les progrès réalisés en Somalie et au Soudan", a indiqué Sergueï Lavrov.

"Nous sommes heureux que la communauté internationale reconnaisse unanimement les efforts déployés par les Etats d'Afrique en vue de résoudre les problèmes mondiaux", a dit le ministre.

"Le Kenya, de même que la Russie, a connu les horreurs du terrorisme, et nous avons convenu de multiplier nos efforts dans la lutte contre ce mal tant au niveau bilatéral que sur la scène internationale", a souligné M. Lavrov.

Au cours des pourparlers, les deux parties ont approuvé des mesures concrètes à prendre dans les domaines économique et humanitaire. En abordant la question de la réforme de l'ONU ils ont également convenu sur la nécessité d'une entente plus large entre les pays membres. D'ici un mois, une compagnie aérienne russe commencera à effectuer des vols directs réguliers entre la Russie et le Kenya, permettant ainsi aux ressortissants russes de se rendre plus souvent au Kenya, et aux Kenyans, de se rendre en Russie sans faire de correspondances, a indiqué Sergueï Lavrov.

La veille, Ali Mwakwere s'était entretenu avec des membres de l'Union russe des industriels et des entrepreneurs. "Cette rencontre a abouti à une série d'ententes importantes", a indiqué M. Mwakwere.

"La présence des hommes d'affaires russes au Kenya se fait d'ores et déjà sentir. La compagnie Rusmotors a notamment commencé les livraisons d'automobiles KAMAZ au Kenya. J'espère que d'autres entreprises russes participeront aux projets de ce type", a souligné le ministre kenyan des Affaires étrangères qui a ensuite invité son homologue russe à effectuer une visite au Kenya.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала