L'Europe est de plus en plus dépendante du gaz russe (ambassadeur britannique)

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 15 juillet - RIA Novosti. La dépendance de l'Europe et, en particulier de la Grande-Bretagne vis-à-vis du gaz russe ne fera que s'accentuer à l'avenir, a estimé l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Russie, Tony Brenton, lors d'une conférence de presse vendredi à Moscou.

"Cela rapprochera nos économies et contribuera au développement des relations bilatérales dans ce domaine", a-t-il dit.

Le sommet Russie-UE prévu en octobre prochain portera sur les moyens d'améliorer le climat d'investissement en Russie. Quatre groupes thématiques sur le dialogue énergétique se retrouveront début septembre pour préparer la rencontre ministérielle du 3 octobre qui précédera le sommet.

Moscou devrait montrer qu'en Russie les conditions sont propices aux affaires, car beaucoup d'entrepreneurs britanniques ont été "choqués" par l'évolution de l'affaire Yukos, a indiqué Tony Brenton.

"Personnellement, je suis d'accord avec le président Poutine qui, dans son message adressé au parlement en avril dernier, a dit que les médias devraient être plus ouverts à l'opposition et que le fisc ne devrait pas terroriser les entrepreneurs", a souligné le diplomate.

Le diplomate britannique s'est dit impressionné par l'éventail d'avis exprimés dans les médias russes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала