Brésil: plusieurs engins explosifs désamorcés près de la capitale

Un incendie  - Sputnik Afrique, 1920, 27.12.2022
S'abonnerTelegram
La police brésilienne a désamorcé une série d'engins explosifs trouvés dans un pâturage à la périphérie de Brasilia, à une semaine de l'investiture de Luis Inácio Lula da Silva (gauche) à la présidence du pays, ont rapporté lundi des sources officielles.
L'opération a été menée dimanche, au lendemain de l'arrestation d'un homme qui avait placé un engin explosif à l'aéroport de la capitale brésilienne, avant d’avouer lors de son interrogatoire que son objectif était de semer le chaos pour empêcher l'investiture du nouveau président (1er janvier).
Après une plainte anonyme, les explosifs ont été découverts dans les environs de Gama, une ville périphérique située à une trentaine de kilomètres du centre de Brasilia.
Sur les lieux, l'équipe de déminage du bataillon des opérations spéciales a désactivé les appareils à l’aide d’explosion contrôlée.
Des médias locaux ont rapporté qu’il s'agissait d'environ 40 kilos d'explosifs.
Sur les lieux, les autorités ont également trouvé plusieurs gilets pare-balles, avec leurs doublures respectives, qui ont été envoyés au service de criminalistique pour expertise.
Cette opération est intervenue un jour après l'arrestation de George Washington de Oliveira Sousa, un homme d'affaires qui a avoué avoir posé une bombe à l'intérieur d'un camion-citerne de kérosène, qui a été désamorcé par les autorités après que le chauffeur ait informé la police d’un colis suspect dans le véhicule.
L'homme de 54 ans, à qui tout un "arsenal" a été saisi à son domicile, a avoué avoir fabriqué l'engin et l'avoir introduit dans le véhicule, dans un acte qui, dit-il, avait été planifié par lui, accompagné d'un groupe de l’extrême droite.
Le leader progressiste prendra ses fonctions dimanche prochain lors d'un événement massif auquel au moins 17 chefs d'État ou de gouvernement ont confirmé leur présence, dont le roi d'Espagne et les présidents d'Allemagne, du Portugal, d'Argentine et d'Uruguay.
Un spectacle, dit "Festival du futur", réunira quelque 300.000 personnes qui viendront pour assister aux concerts de 30 chanteurs et groupes musicaux.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала