Elections en Irak: l'ONU s’inquiète d’une impasse politique "prolongée"

© AP Photo / Jose Luis MaganaIrak
Irak - Sputnik Afrique, 1920, 24.11.2021
S'abonnerTelegram
Les Nations Unies ont appelé, mardi, les parties irakiennes à recourir au dialogue pour éviter une impasse politique "prolongée" dans le pays suite aux élections législatives du 10 octobre dernier.
Intervenant devant le conseil de sécurité, la Cheffe de la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Irak  (MANUI), Jeanine Hennis-Plasschaert a demandé aux partis qui contestent les résultats de ce scrutin de régler tous les problèmes électoraux par les voies légales et le dialogue.
Après ces élections, plusieurs partis et figures politiques irakiens ont dit rejeter les résultats préliminaires fournis par la Haute Commission électorale indépendante. Cette contestation a été marquée par des manifestations qui se sont intensifiées, au point de faire des victimes à Bagdad.
“En aucun cas le terrorisme, la violence  ou tout autre acte illégal ne doivent être autorisés à faire dérailler le processus démocratique en Irak”, a insisté la responsable onusienne, qui a plaidé en faveur du calme, de la retenue et du dialogue comme “seule voie” pour apaiser les tensions.
Elle a dans ce sens relevé que les résultats ne seront définitifs qu’après ratification par la Cour suprême fédérale, qui aura lieu une fois que le Collège judiciaire électoral aura statué sur les recours introduits devant lui, d’où la nécessité de faire preuve de “patience”.
“Il est grand temps que l’Irak sorte d’un statu quo politique prolongé et mette en place des mécanismes de gouvernance dynamiques et réactifs”, a-t-elle souligné, ajoutant que la phase post-électorale actuelle est le moment pour les acteurs politiques de démontrer leur détermination au service de tous les Irakiens.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала