Situation à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie

S'abonnerTelegram
Lundi 8 novembre, plus d’un millier de migrants originaires du Moyen-Orient ont tenté d’entrer illégalement en Pologne. Les gardes-frontières ont dû utiliser des gaz lacrymogènes.
Retrouvez les images des migrants illégaux tentant de rejoindre l’UE depuis la Biélorussie dans ce diaporama de Sputnik.
© Sputnik . Inna Grishuk

Le 8 novembre, plus d’un millier de réfugiés originaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui se trouvaient en Biélorussie, se sont dirigés vers la frontière polonaise. Les autorités polonaises ont considéré qu’il s’agissait de "la plus importante tentative d’entrée de force" à laquelle elles avaient eu à faire face et ont renforcé la sécurité à leurs frontières.

Le 8 novembre, plus d’un millier de réfugiés originaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui se trouvaient en Biélorussie, se sont dirigés vers la frontière polonaise. Les autorités polonaises ont considéré qu’il s’agissait de "la plus importante tentative d’entrée de force" à laquelle elles avaient eu à faire face et ont renforcé la sécurité à leurs frontières. - Sputnik Afrique
1/10

Le 8 novembre, plus d’un millier de réfugiés originaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui se trouvaient en Biélorussie, se sont dirigés vers la frontière polonaise. Les autorités polonaises ont considéré qu’il s’agissait de "la plus importante tentative d’entrée de force" à laquelle elles avaient eu à faire face et ont renforcé la sécurité à leurs frontières.

© Sputnik . Inna Grishuk

Les clandestins ont tenté de prendre d’assaut la frontière, mais ont été arrêtés. Néanmoins, tout au long de la journée, ils ont essayé d’entrer sur le territoire polonais, en coupant les clôtures en fil barbelé.

Les clandestins ont tenté de prendre d’assaut la frontière, mais ont été arrêtés. Néanmoins, tout au long de la journée, ils ont essayé d’entrer sur le territoire polonais, en coupant les clôtures en fil barbelé. - Sputnik Afrique
2/10

Les clandestins ont tenté de prendre d’assaut la frontière, mais ont été arrêtés. Néanmoins, tout au long de la journée, ils ont essayé d’entrer sur le territoire polonais, en coupant les clôtures en fil barbelé.

© REUTERS / MON / Handout

Plus tard, on a fait état de tirs à la frontière biélorusse-polonaise. Minsk a déclaré que ces coups de feu avaient été tirés sur le territoire polonais, mais la presse d’opposition biélorusse a affirmé qu’il s’agissait de gardes-frontières biélorusses qui avaient tiré en l’air.

Plus tard, on a fait état de tirs à la frontière biélorusse-polonaise. Minsk a déclaré que ces coups de feu avaient été tirés sur le territoire polonais, mais la presse d’opposition biélorusse a affirmé qu’il s’agissait de gardes-frontières biélorusses qui avaient tiré en l’air. - Sputnik Afrique
3/10

Plus tard, on a fait état de tirs à la frontière biélorusse-polonaise. Minsk a déclaré que ces coups de feu avaient été tirés sur le territoire polonais, mais la presse d’opposition biélorusse a affirmé qu’il s’agissait de gardes-frontières biélorusses qui avaient tiré en l’air.

© REUTERS / MON / Handout

Des migrants clandestins veulent obtenir statut de réfugié dans l’UE, plus précisément en Allemagne.

Des migrants clandestins veulent obtenir statut de réfugié dans l’UE, plus précisément en Allemagne. - Sputnik Afrique
4/10

Des migrants clandestins veulent obtenir statut de réfugié dans l’UE, plus précisément en Allemagne.

© Sputnik . Viktor Tolochko / Accéder à la base multimédia

Selon des réfugiés, ils se sont rassemblés en grand nombre pour éviter d’être expulsés de force de Pologne.

Selon des réfugiés, ils se sont rassemblés en grand nombre pour éviter d’être expulsés de force de Pologne. - Sputnik Afrique
5/10

Selon des réfugiés, ils se sont rassemblés en grand nombre pour éviter d’être expulsés de force de Pologne.

© REUTERS / MON / Handout

Le Président polonais a décrété l’état d’urgence sur les territoires limitrophes de la Biélorussie. Plus de 12.000 soldats polonais ont été déployés à la frontière. Ils ont déjà utilisé des gaz lacrymogènes.

Le Président polonais a décrété l’état d’urgence sur les territoires limitrophes de la Biélorussie. Plus de 12.000 soldats polonais ont été déployés à la frontière. Ils ont déjà utilisé des gaz lacrymogènes. - Sputnik Afrique
6/10

Le Président polonais a décrété l’état d’urgence sur les territoires limitrophes de la Biélorussie. Plus de 12.000 soldats polonais ont été déployés à la frontière. Ils ont déjà utilisé des gaz lacrymogènes.

© Sputnik . Viktor Tolochko / Accéder à la base multimédia

Lundi soir, des migrants ont installé un camp près de la frontière. Selon les autorités polonaises, il pourrait y avoir entre 2.000 et 3.000 personnes à proximité immédiate de la frontière.

Lundi soir, des migrants ont installé un camp près de la frontière. Selon les autorités polonaises, il pourrait y avoir entre 2.000 et 3.000 personnes à proximité immédiate de la frontière. - Sputnik Afrique
7/10

Lundi soir, des migrants ont installé un camp près de la frontière. Selon les autorités polonaises, il pourrait y avoir entre 2.000 et 3.000 personnes à proximité immédiate de la frontière.

© Sputnik . Viktor Tolochko / Accéder à la base multimédia

Selon Jerzy Kalicki, expert militaire polonais, "des situations aussi graves à la frontière polonaise ne se sont pas produites depuis 1939".

Selon Jerzy Kalicki, expert militaire polonais, "des situations aussi graves à la frontière polonaise ne se sont pas produites depuis 1939". - Sputnik Afrique
8/10

Selon Jerzy Kalicki, expert militaire polonais, "des situations aussi graves à la frontière polonaise ne se sont pas produites depuis 1939".

© Sputnik . Viktor Tolochko / Accéder à la base multimédia

La Lituanie, où le flux d’immigrants illégaux s’est multiplié par 15 en un an, rassemble également ses troupes à la frontière biélorusse. Dès l’été dernier, les Lituaniens, suivant l’exemple des Polonais, ont érigé une barrière de barbelés à la frontière avec la Biélorussie.

La Lituanie, où le flux d’immigrants illégaux s’est multiplié par 15 en un an, rassemble également ses troupes à la frontière biélorusse. Dès l’été dernier, les Lituaniens, suivant l’exemple des Polonais, ont érigé une barrière de barbelés à la frontière avec la Biélorussie. - Sputnik Afrique
9/10

La Lituanie, où le flux d’immigrants illégaux s’est multiplié par 15 en un an, rassemble également ses troupes à la frontière biélorusse. Dès l’été dernier, les Lituaniens, suivant l’exemple des Polonais, ont érigé une barrière de barbelés à la frontière avec la Biélorussie.

© Sputnik . Inna Grishuk

Varsovie et Vilnius pointent du doigt Alexandre Loukachenko, le Président biélorusse qui, selon eux, exploite l’immigration clandestine à des fins politiques.

Varsovie et Vilnius pointent du doigt Alexandre Loukachenko, le Président biélorusse qui, selon eux, exploite l’immigration clandestine à des fins politiques. - Sputnik Afrique
10/10

Varsovie et Vilnius pointent du doigt Alexandre Loukachenko, le Président biélorusse qui, selon eux, exploite l’immigration clandestine à des fins politiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала