Une soixantaine de morts dans l'attaque d'un village au Niger

© Photo Pixabay / Peggy_MarcoLe Niger sur la carte
Le Niger sur la carte - Sputnik Afrique, 1920, 05.11.2021
S'abonnerTelegram
Environ 60 personnes ont été tuées mardi au Niger dans une attaque perpétrée contre le village de Banibangou dans le sud-ouest du pays, dans la zone dite des trois frontières où opèrent des groupes djihadistes, ont déclaré jeudi deux responsables locaux à Reuters.
Les circonstances de cette attaque, survenue dans une région isolée près de la frontière avec le Mali, sont floues et aucun groupe n'en a revendiqué la responsabilité, a déclaré Zakari Karidjo, député du département de Banibangou.
Il a déclaré qu'un affrontement avait eu lieu et que des pertes avaient été enregistrées dans les deux camps.
Le préfet du département voisin d'Ouallam, Marsadou Soumaila, a avancé le même bilan.
Les deux responsables ont précisé que le maire de Banibangou avait été tué.
Sans compter cette attaque, les groupes islamistes ont tué plus de 530 personnes cette année dans des raids contre des civils dans les régions frontalières du sud-ouest du Niger, cinq fois plus que le bilan de toute l'année 2020, selon l'ONG Acled (Armed Conflict Location & Event Data Project), qui collecte des données sur les conflits dans le monde.
Depuis le début 2018, plusieurs centaines de responsables locaux - maires, chefs de village ou dignitaires religieux - ont été tués ou enlevés par les activistes. (Reportage Boureima Balima et Edward McAllister; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Tangi Salaün)
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала