Le Liban définit une "feuille de route" pour mettre fin à la crise avec l'Arabie

© AP Photo / Hussein MallaLiban
Liban - Sputnik Afrique, 1920, 04.11.2021
S'abonnerTelegram
Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré jeudi s'être entendu avec le président Michel Aoun sur une "feuille de route" destinée à sortir le pays de sa crise diplomatique avec l'Arabie saoudite, a annoncé la présidence du Liban dans un message sur Twitter.
Aucun détail n'a été fourni.
Déjà en proie à un effondrement économique et financier, le Liban est désormais confronté à une crise diplomatique avec les riches pétromonarchies du Golfe à la suite de déclarations de son ministre de l'Information, George Kordahi, au sujet de l'intervention au Yémen d'une coalition militaire emmenée par l'Arabie.
Dans une interview qu'il dit avoir été enregistrée le 5 août, donc avant sa nomination au poste de ministre de l'Information, George Kordahi a déclaré que le Yémen était victime d'une agression extérieure face à laquelle les Houthis, alignés sur l'Iran, se défendaient. George Kordahi est issu d'un petit parti chrétien maronite qui soutient le Hezbollah pro-iranien.
Ces propos ont suscité la colère de l'Arabie saoudite et de certains de ses alliés du Golfe. Ryad a expulsé l'ambassadeur libanais, a interdit toutes les importations en provenance du Liban et a rappelé pour consultations son propre ambassadeur dans le pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала