Le groupe sud-coréen SK investit 26 milliards USD dans les batteries automobiles aux USA

© Sputnik . Vitaly TimkivDollars et euros
Dollars et euros - Sputnik Afrique, 1920, 02.11.2021
S'abonnerTelegram
Le patron du groupe sud-coréen SK, Chey Tae-won, a promis d'injecter environ 26 milliards de dollars dans des activités de batteries pour véhicules électriques (VE) et activités hydrogène et dans des solutions énergétiques de sorte à contribuer aux efforts américains de réduction des émissions de carbone.
Le montant fait partie des 52 milliards de dollars mis de côté par le troisième plus grand conglomérat du pays pour investir aux États-Unis d'ici 2030.
M.Chey a indiqué que son groupe visait à réduire ses émissions de carbone de 200 millions de tonnes, qui représentent 1% de l'objectif mondial de réduction des émissions de dioxyde de carbone de 21 milliards de tonnes d'ici 2030.
Il a affirmé que les activités "vertes" de SK pourraient contribuer aux efforts des États-Unis visant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre qui sont cités par des scientifiques comme responsables du réchauffement planétaire.
La neutralité carbone a gagné en urgence à travers le monde sur fond d'avertissements sur le réchauffement planétaire et ses conséquences environnementales.
M.Chey a notamment tenu une visioconférence avec le PDG de Ford, Jim Farley, et a réaffirmé des efforts pour travailler ensemble afin d'achever la construction conjointe d'usines de batteries.
SK On, une nouvelle unité de fabrication de batteries du groupe SK, est en train de construire des usines de batteries avec Ford dans le Kentucky et dans le Tennessee, dans le cadre d'un accord de 11,4 milliards de dollars, qui auront une capacité de production de 129 gigawattheures, suffisante pour équiper 2,15 millions de VE par an. SK On est en train d'investir 4,45 milliards de dollars dans le projet.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала