La pénurie de carburant en Grande-Bretagne "est une conséquence négative du Brexit"

© SputnikRachel Marsden
Rachel Marsden - Sputnik Afrique, 1920, 06.10.2021
S'abonnerTelegram
Le problème de l’approvisionnement en carburant au Royaume-Uni nécessite l’intervention de l’armée pour en assurer l’acheminement. Le chercheur Francis Perrin revient sur les causes d’une telle pénurie au micro de Rachel Marsden.
Des crises énergétiques semblent frapper simultanément les pays européens. C’est ainsi que les Britanniques font la queue pendant des heures à la pompe pour remplir leur réservoir et se battent pour du carburant.
La situation est si grave que le Premier ministre Johnson a envoyé l’armée en renfort. Pour Francis Perrin, directeur de recherche à l’IRIS, si le Covid est une des causes de cette pénurie, le Brexit n’est pas en reste:

Ces deux facteurs sont à l’œuvre de façon combinée. Du côté du gouvernement britannique, on a voulu le Brexit, donc la tentation est forte de mettre cette pénurie à 100% sur le dos de la pandémie du Covid. Mais le Brexit a aussi rendu difficile la disponibilité de chauffeurs routiers pour transporter le carburant vers les stations-service. Seulement, il est difficile, lorsqu’on est l’artisan du Brexit comme Boris Johnson, de dire que la pénurie de carburant est une conséquence négative du Brexit."

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала