Suisse: le gouvernement prépare " une offensive en faveur de la vaccination " contre le Covid-19

© Photo Pixabay/Hansdrapeau suisse
drapeau suisse - Sputnik Afrique, 1920, 02.10.2021
S'abonnerTelegram
Le gouvernement suisse a dit préparer " une offensive en faveur de la vaccination " contre le Covid-19, au regard " du nombre élevé de personnes non immunisées ", relevant que " le risque d'une nouvelle vague pendant les mois plus frais de l’automne et de l’hiver reste important".

"En collaboration avec les cantons, le Conseil fédéral (gouvernement) entend intensifier encore les efforts de vaccination afin de mettre un terme au plus vite à l’épidémie en Suisse ", précise un communiqué de l’exécutif helvétique, publié vendredi.

L’objectif "pour les semaines à venir est d’atteindre le plus grand nombre possible de personnes qui sont encore indécises et qui ont besoin d’informations avant de se faire vacciner", souligne le Conseil.
Sont prévues une semaine nationale de la vaccination, quelque 170 unités mobiles de vaccination supplémentaires, des consultations personnalisées et la remise de bons aux personnes ayant pesé significativement dans la décision d’autres personnes de se faire vacciner.
En outre, le Conseil fédéral a décidé de maintenir la gratuité du dépistage donnant droit à un certificat COVID pour les personnes de moins de 16 ans et celles qui ont reçu une première dose de vaccin.
Selon les autorités helvétiques, le nombre d’infections au coronavirus est actuellement en baisse, mais la situation dans les unités de soins intensifs reste tendue. Vu le nombre élevé de personnes non immunisées et la forte contagiosité du variant Delta, le risque d’une nouvelle vague pendant les mois plus frais de l’automne et de l’hiver reste important, ce qui pourrait entraîner une lourde charge pour les hôpitaux, explique le gouvernement.
Environ 57% de la population suisse est complètement vaccinée. " Cela signifie que le pays a l’un des taux de vaccination les plus bas d’Europe ", met en garde le conseil fédéral, notant qu’avec l’extension du certificat COVID, la demande de vaccination a quelque peu augmenté ces dernières semaines, mais le rythme a déjà ralenti ces derniers jours.

"Le vaccin est le moyen qui permettra de sortir de la crise. Il est sûr et offre une très bonne protection contre le COVID-19. De plus, les personnes qui sont infectées malgré le fait d’être vaccinées risquent beaucoup moins de tomber gravement malades. Ce n’est qu’avec un taux de vaccination nettement plus élevé que la population pourra être immunisée et protégée contre les formes graves de cette maladie ", rappelle la même source.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала