Clément Beaune dénonce "la mentalité de bons élèves" européenne après la crise des sous-marins

© Sputnik . Maxim Blinov / Accéder à la base multimédiaDrapeau américain
Drapeau américain - Sputnik Afrique, 1920, 26.09.2021
S'abonnerTelegram
Si pour le moment Joe Biden et Emmanuel Macron ont décidé de lancer "un processus de consultations approfondies" pour "mettre en place les conditions garantissant la confiance", Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, a prôné davantage d’indépendance de l’Europe face aux États-Unis.
La crise des sous-marins a posé la question de la confiance entre les États-Unis et leurs alliés européens, dont la France. Dans ce contexte, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes Clément Beaune estime, le 26 septembre dans un entretien au Journal du dimanche (JDD), que depuis 2017, année qui a marqué le début du Brexit, premier choc qu’a subi l’Union européenne, l’Europe a "profondément changé" et "s'est renforcée en étant souveraine" dans plusieurs domaines, dont les technologies, le climat, le contrôle des frontières extérieures et la défense.
"Nous ne sommes plus les herbivores de la mondialisation. Les Européens ne tendent plus la joue quand on les gifle. Cette mentalité de bons élèves qui doivent toujours chercher à tendre la main ou à s'excuser recule de jour en jour", a-t-il déclaré au JDD.
La puissance de l’Europe
Quant aux relations transatlantiques, elles "restent nécessaires", selon M.Beaune qui pense que ni la France ni l’Europe ne peuvent "s'en dispenser" et qu’"il n'y a pas de débat là-dessus".
"Mais les Européens doivent prendre conscience que leurs intérêts se définissent à Bruxelles et dans les autres capitales européennes, pas à Washington. Qu'il s'agisse récemment de l'Afghanistan ou des sous-marins australiens, nous ne devons pas nous lamenter d'avoir été "maltraités". Nous serons de plus en plus livrés à nous-mêmes: ça s'appelle être une puissance. L'Europe a toujours été tournée vers elle-même, car elle s'est construite sur un projet de réconciliation", a-t-il poursuivi.
Il souligne que l’époque de la guerre froide est révolue, c’est pourquoi l’Europe ne peut pas "attendre des autres de définir" ses relations à l’extérieur que ce soit les migrations, la défense ou le climat.
Quitter l’Otan?
Parallèlement, M.Beaune a qualifié "de pures inventions" les rumeurs selon lesquelles Emmanuel Macron réfléchirait, après l’affaire des sous-marins australiens, à une sortie du commandement militaire intégré de l’Otan, comme l’avait fait le général de Gaulle en 1966.
Pour rappel, le 22 septembre, Alix Bouilhaguet, éditorialiste politique sur Franceinfo a déclaré, citant l’un des proches du Président, qu’Emmanuel Macron considérait cette option pour "marquer les esprits", "taper fort" et "montrer qu’on ne s’essuie pas les pieds sur la France".
En novembre 2019, Emmanuel Macron avait déclaré au magazine britannique The Economist que l’Otan était en état de "mort cérébrale" et avait invité ses partenaires européens à "se réveiller" pour conserver le contrôle de la destinée de l'Europe. Le même mois, au cours d'une rencontre avec Jens Stoltenberg, il avait évoqué la "déconnexion criante et inacceptable" de l’Alliance.
Les relations franco-américaines
Le 22 septembre, six jours après le début de la crise des sous-marins, Joe Biden et Emmanuel Macron ont eu un entretien téléphonique, sollicité par Washington. Les deux Présidents ont décidé alors, selon l’Élysée, "de lancer un processus de consultations approfondies, visant à mettre en place les conditions garantissant la confiance et à proposer des mesures concrètes pour atteindre des objectifs communs". Ils ont convenu de se rencontrer "en Europe à la fin du mois d’octobre pour parvenir à des points d’accord et conserver à ce processus tout son dynamisme".
Le 24 septembre dans une interview au Monde, Florence Parly a toutefois estimé que la crise des sous-marins et le récent "désengagement unilatéral" de l’Afghanistan avaient mis en lumière le manque de fiabilité des États-Unis.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала