16 civils tués dans une embuscade dans l'est du pays de la République démocratique du Congo

© AFP 2022 ALEXIS HUGUETUn soldat des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) participe à une patrouille dans le village de Manzalaho près de Beni le 18 février 2020, à la suite d'une attaque qui aurait été perpétrée par des membres du groupe Forces démocratiques alliées (ADF),
Un soldat des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) participe à une patrouille dans le village de Manzalaho près de Beni le 18 février 2020, à la suite d'une attaque qui aurait été perpétrée par des membres du groupe Forces démocratiques alliées (ADF), - Sputnik Afrique, 1920, 23.07.2021
S'abonnerTelegram
Seize civils ont été tués dans une embuscade tendue dans l'est de la République démocratique du Congo par des membres présumés du groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF), selon des sources administrative et médicale.
«Il s'agit de 15 adultes, six femmes et neuf hommes, ainsi qu'un enfant, tous tués par balles», a indiqué le docteur Jérôme Munyambethe, directeur de l'hôpital général d'Oicha, ajoutant qu'«en ce moment, nous tentons de stabiliser neuf blessés».

L'embuscade a été tendue au niveau de la localité de Mayi-Moya, à 40 kilomètres de la ville de Beni, dans le Nord-Kivu, a-t-il été indiqué.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала