Jeff Bezos emmène son frère dans l’espace: «Il a tort», juge l’ancien directeur scientifique d’Airbus 

S'abonnerTelegram
Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, prévoit décoller le 20 juillet à bord d’une fusée créée par une de ses entreprises. À quels risques s’expose la première fortune mondiale? Décryptage, pour le Désordre mondial, de Jean-François Geneste, ancien vice-président et directeur scientifique d'Airbus. 

Le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, le pionnier de Tesla et de SpaceX, Elon Musk, et le créateur de Virgin et Virgin Galactic, sir Richard Brandon, jouent des coudes dans une course effrénée à l’espace. Bezos prévoie même d’embarquer son frère aîné, 82 ans, avec lui à bord de sa fusée, New Shepard.

Jean-François Geneste, PDG du World Advanced Research Project Agency et ancien directeur scientifique d'Airbus, en appelle pourtant à la prudence :

«Je considère qu’il a tort. S’il veut préserver sa famille, il ne doit pas partir avec son frère, il doit répartir les risques et utiliser deux lanceurs différents. Dans certaines grandes compagnies, quand il y a un gros déplacement de toute une direction, on ne prend jamais le même avion. Et je pense que les avions sont quand même plus fiables que les lanceurs.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала