Des groupes industriels et des législateurs demandent la levée des restrictions sur les voyages

Des touristes - Sputnik Afrique, 1920, 08.07.2021
S'abonnerTelegram
Une coalition de 24 groupes industriels a exhorté la Maison blanche à lever les restrictions imposées l'an dernier pour lutter contre l'épidémie de coronavirus qui empêchent les touristes internationaux de se rendre aux Etats-Unis.

La coalition, emmenée par l'Association américaine des voyages et qui représente, entre autres, des compagnies aériennes, des casinos, des hôtels, des aéroports ou des fabricants d'avions, demande la levée des restrictions dès le 15 juillet.

Par ailleurs, 75 membres de la Chambre des représentants cherchent aussi à lever les restrictions sur les voyages, notamment celles pesant sur les voyageurs venant du Canada ou de Grande-Bretagne.

Toutefois, un représentant de la Maison blanche a déclaré mercredi à Reuters que l'administration Biden ne lèvera pas immédiatement les restrictions sur les voyages internationaux.

En juin, l'administration américaine avait mis en place des groupes de travail avec l'Union européenne, le Royaume-Uni, le Canada et le Mexique afin de réfléchir aux moyens de lever les restrictions et de reprendre les voyages internationaux.

Ces groupes se réunissaient, en règle générale, toutes les deux semaines.

"Bien que ces groupes se soient réunis un certain nombre de fois, des discussions supplémentaires seront nécessaires avant que nous ne puissions annoncer la reprise des voyages dans aucun des pays concernés", a expliqué le représentant de la Maison blanche.
"Nous voulons être sûrs de pouvoir reprendre les voyages internationaux durablement et sans prendre aucun risque avant de lever les restrictions."

Les 75 membres de la Chambre des représentants ont demandé à Joe Biden de rouvrir la frontière entre les Etats-Unis et le Canada aux déplacements non-essentiels.

Dans une lettre, les législateurs ont cité des projections selon lesquelles, si les restrictions ne sont pas levées, les Etats-Unis pourraient "perdre 1,1 million d'emplois et 175 milliards de dollars (148 milliards d'euros) supplémentaires d'ici la fin de l'année".

Les groupes industriels ont aussi appelé à la levée des restrictions imposées, entre autres, aux voyageurs européens, demandant à ce que les personnes ayant été complètement vaccinées puissent entrer aux Etats-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала