Ouverture d'une enquête sur le cas d'un bébé né sans bras dans l'Ain

S'abonnerTelegram
Le parquet de Marseille a ouvert une enquête préliminaire sur le cas d'un bébé né avec une malformation du bras dans l'Ain, a appris l'AFP auprès du procureur de la République de Marseille.

Le pôle santé publique du parquet de Marseille a ouvert l'enquête préliminaire pour «mise en danger de la vie d'autrui» et «blessures involontaires avec incapacité supérieure à trois mois», a précisé Xavier Tarabeux à l'AFP, confirmant une information du Parisien.

L'enquête a été ouverte à la suite d'une plainte déposée en août par les parents de cet enfant né en 2012.

Un bébé - Sputnik Afrique
Après la France, l’Allemagne: une trentaine de bébés seraient nés avec des malformations
Selon Le Parisien, l'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) ainsi qu'à la section de recherche de la gendarmerie de Lyon.

La polémique sur la naissance des bébés sans bras a éclaté en septembre 2018 lorsque France 2 a diffusé un rapport médical du REMERA qui était resté longtemps confidentiel.

Plusieurs cas de «agénésie transverse des membres supérieurs» (ATMS) ont été recensés dans l'Ain entre 2009 et 2014, dans un rayon de seulement 17 km autour du village de Druillat. Trois autres enfants sont nés avec un handicap identique en Loire-Atlantique entre 2007 et 2008. Et entre 2011 et 2013, quatre autres enfants avec les mêmes problèmes sont nés dans le Morbihan, dans la commune de Guidel.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала