Poutine: Moscou refuse de vivre des manifestations non autorisées violentes comme à Paris

© SputnikManifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018
Manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Commentant les appels aux manifestations non autorisées, le Président russe a souligné que Moscou ne voulait pas être témoin d’événements similaires à ceux de Paris, où des pavés sont arrachés tandis que tout est incendié.

Intervenant lors d'une réunion du Conseil pour les droits de l'Homme, le Président russe a souligné que des manifestations non autorisées pouvaient donner lieu à des événements comme ceux qu'a connus Paris.

«Nous ne voulons pas, n'est-ce pas, connaître des événements similaires à ceux qu'a connus Paris où des pavés sont arrachés et tout est incendié, car après le pays plonge dans une situation d'état d'urgence», a-t-il déclaré commentant la détention d'un défenseur des droits de l'Homme. Et d'expliquer que la décision du tribunal reposait sur des appels aux manifestations non autorisées.

Manifestations des Gilets jaunes à Paris - Sputnik Afrique
Manifestations des Gilets jaunes à Paris
Depuis plusieurs semaines, la France connaît la mobilisation des Gilets jaunes. Après la première manifestation qui s'est déroulée le 17 novembre, des membres du mouvement ont organisé le quatrième acte de leur mobilisation le samedi 8 décembre. Dénonçant à l'origine la hausse des carburants, ils expriment désormais une colère sociale bien plus profonde. Près de 136.000 personnes ont participé à cet acte 4 en France, soit un nombre pratiquement équivalent à celui du 1er décembre. Au total, quelque 2.000 personnes ont été interpellées le 8 décembre, selon la place Beauvau.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала