Véhicules, effectifs mobilisés: le dispositif policier pour les Gilets jaunes a fuité

© Sputnikmanifestation de Gilets jaunes
manifestation de Gilets jaunes - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Avant le 4e week-end de mobilisation des Gilets jaunes qui fait craindre un regain de violences à Paris et dans toute la France, un document détaillant le dispositif policier, prévu pour ce samedi dans la capitale française, a fuité sur Internet.

Alors que le gouvernement français parle depuis des jours d'un 4e acte des Gilets jaunes à hauts risques pour ce samedi 8 décembre, un document présenté comme émanant de la Direction de la sécurité et de proximité de l'agglomération (DSPAP) de la préfecture de police de Paris a été mis en ligne par un forum libertaire, a rapporté le Parisien.

Christophe Castaner - Sputnik Afrique
Un lapsus de Castaner en dit long sur sa vision des Gilets jaunes (vidéo)
Dans ce document de huit pages, l'intégralité du dispositif policier à Paris est détaillée allant du nombre de véhicules et effectifs mobilisés jusqu'aux horaires de prise de service. Les consignes données aux forces de l'ordre y sont également décrites.

L'annexe du document présente également des informations bien précises sur les individus ayant l'interdiction de se rendre dans la capitale ce week-end. Ce papier est rédigé par le chef de la DSPAP et il est destiné à l'attention des commissaires chefs de service de la capitale.

​La fuite d'un document d'une telle importance met en difficulté les autorités et porte atteinte à la sécurité des forces de l'ordre mobilisées à Paris ce samedi.

Gilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris - Sputnik Afrique
J-1 avant l’acte IV des Gilets jaunes, «des dirigeants paniqués, des propos exagérés»
La justice a ouvert une enquête afin d'éclaircir les circonstances de cette fuite.

Alors que les mesures proposées par le gouvernement n'ont pas pu étouffer la colère sociale, les Gilets jaunes se mobilisent ce samedi pour leur acte 4. Un rassemblement sous haute surveillance qui risque d'être émaillé par une flambée de violences.

La dernière mobilisation des Gilets jaunes a été marquée par d'importantes violences et dégradations urbaines dans la capitale française. Elles ont fait 133 blessés, dont 23 membres des forces de l'ordre, et ont conduit au placement en garde à vue de 378 personnes sur les 412 interpellées, selon un bilan communiqué par la préfecture de police dimanche.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала