Le mur de Trump devra être «esthétiquement agréable»… du moins du côté américain

© REUTERS / Jose Luis GonzalezProjet de construction d’un mur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis
Projet de construction d’un mur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le service américain des douanes et de la protection des frontières a dévoilé les exigences imposées aux constructeurs potentiels du mur entre les États-Unis et le Mexique. Et dire que Donald Trump n’est pas un esthète serait semble-t-il malhonnête…

A la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique - Sputnik Afrique
USA: l’immigration illégale a baissé de 40% depuis l’arrivée de Trump
Solide, haut et «esthétiquement agréable », surtout du côté américain. Le mur que Donald Trump ambitionne d'élever à la frontière avec le Mexique afin d'arrêter l'afflux de migrants clandestins sera soumis, entre autres, à des critères de beauté assez stricts.

Comme l'indique Bloomberg, le président américain a ainsi exigé que la construction soit « haute » et « belle » alors que son côté nord doit être « d'une couleur esthétiquement agréable ».

Côté pratique, la barrière est censée être haute de 5,5 mètres, critère revu à la baisse par rapport au projet initial qui faisait état de 9 mètres. En revanche, aucun règlement strict concernant le matériel, l'essentiel étant que celui-ci puisse résister à un coup de « massette, barre à mine, hachette, ciseau, bec acétylénique ou des instruments semblables ».

Selon Trump, l’Allemagne doit à l’Otan et aux USA «de vastes sommes d’argent» - Sputnik Afrique
Selon Trump, l’Allemagne doit à l’Otan et aux USA «de vastes sommes d’argent»
La résistance du mur, voici l'une des qualités mises en avant dans les documents dévoilés par le service américain des douanes et de la protection des frontières. La construction doit être solide au point de pouvoir résister pendant une demi-heure à l'ouverture d'une brèche de 30 cm ainsi que d'empêcher toute tentative de saper, creuser des tunnels et l'escalader.

Lors de sa campagne électorale, Donald Trump avait à plusieurs reprises annoncé qu'en cas de victoire à la présidentielle il ferait ériger un mur le long de la frontière avec le Mexique et expulserait des millions d'immigrés clandestins. Une décision confirmée après l'investiture du nouveau président.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала