Désormais, les trajets pourront être comptabilisés dans les heures de travail

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a jugé que la route vers et depuis le lieu de travail devait être considérée comme une partie de la journée de travail pour les personnes qui n'ont pas de bureau fixe.

"Les voyages effectués par les travailleurs sans lieu fixe ou habituel de travail entre leur maison et le premier et le dernier client de la journée constituent un temps de travail. L'exclusion de ces voyages du temps de travail serait contraire à l'objectif de protection de la sécurité et la santé des travailleurs poursuivi par la législation européenne", a déclaré la CJUE dans un communiqué de presse.

Autrement dit, la route de la maison au lieu de travail sera remboursée pour les membres de certaines professions, comme les infirmières, les serruriers ou d'autres techniciens.

Un cercueil - Sputnik Afrique
De fausses funérailles pour redonner goût à la vie
Désormais, les employeurs devront structurer le calendrier de leurs employés de façon que leurs première et dernière sorties prennent un temps minimum et que les destinations se trouvent le plus proche possible de leurs maisons.

En outre, si un travailleur sans lieu de travail fixe exerce ses fonctions au cours de son voyage vers ou depuis le domicile d'un client, le voyage sera également considéré comme du temps de travail.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала