Armes pour l'Ukraine: Washington, Oslo et Varsovie démentent (PAPIER D'ANGLE)

S'abonnerTelegram
Washington, Oslo et Varsovie ont démenti la déclaration du conseiller du président ukrainien, Iouri Loutsenko, selon laquelle les Etats-Unis, la France, l'Italie, la Pologne et la Norvège ont l'intention de livrer des armes à l'Ukraine, Paris se refusant à tout commentaire, rapportent les médias.

Washington, Oslo et Varsovie ont démenti la déclaration du conseiller du président ukrainien, Iouri Loutsenko, selon laquelle les Etats-Unis, la France, l'Italie, la Pologne et la Norvège ont l'intention de livrer des armes à l'Ukraine, Paris se refusant à tout commentaire, rapportent les médias.

Norvège

Lars Gjemble, porte-parole du ministère norvégien de la Défense cité par la chaîne de télévision norvégienne TV-2 a déclaré dimanche que la déclaration selon laquelle la Norvège a "l'intention de livrer des armements à l'Ukraine ne correspond pas à la réalité.

Selon TV-2, les ministères norvégiens de la Défense et des Affaires étrangères cherchent à établir qui a diffusé des informations sur les livraisons d'armes norvégiennes à Kiev. Selon M.Gjemble, il est hors question de fournir des armes à l'Ukraine. "Nous avons une norme selon laquelle nous n'avons pas le droit de fournir des armes à aucune des parties en conflit", a noté le porte-parole.

"Je ne peux que confirmer que nous participons à deux exercices qui se déroulent sur le sol ukrainien. Il s'agit d'un ou de deux officiers pour chaque exercice", a noté M.Gjemble.

Pologne

Le porte-parole du ministère polonais de la Défense Jacek Sonta a démenti lundi ces informations. "Je ne confirme pas cette information. Aucune entente sur la livraison d'armes modernes polonaises à l'Ukraine n'est intervenue lors du sommet de l'Otan", a-t-il noté. 

Le ministre polonais de la Défense nationale Thomasz Siemoniak a écrit sur Twitter qu'aucune entente du genre n'était intervenue lors du sommet de l'Alliance.

Etats-Unis

Un responsable américain cité par l'agence Reuters a déclaré que Washington n'avait pas fait de propositions à Kiev sur les livraisons d'armes. "L'Ukraine n'a pas reçu de proposition sur l'octroi d'aide létale", a noté le responsable.

France

Selon les médias russes, Paris a refusé de commenter les informations sur les fournitures d'armes françaises à l'Ukraine. Selon un porte-parole de l'Elysée, la France n'a pas l'intention de commenter les informations provenant de sources non officielles.

Italie

Rome a pour sa part déclaré qu'il livrerait des gilets pare-balles et des casques militaires à Kiev, a rapporté dimanche le journal La Repubblica se référant au ministère italien de la Défense.

"Selon des sources au ministère de la Défense, l'Italie prépare un programme d'aide militaire qui prévoit la livraison d'équipements non létaux - gilets pare-balles et casques militaires", a noté La Repubblica.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала