Ukraine: RSF dénonce les restrictions à l'activité des médias

© Flickr / Elvert BarnesUkraine: RSF dénonce les restrictions à l'activité des médias
Ukraine: RSF dénonce les restrictions à l'activité des médias - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Reporters sans frontières (RSF) dénonce fermement le projet de loi soumis au parlement ukrainien, qui prévoit des restrictions à l'activité des médias dans le cadre des sanctions antirusses, indique un communiqué mis en ligne mardi sur le site de RSF.

Reporters sans frontières (RSF) dénonce fermement le projet de loi soumis au parlement ukrainien, qui prévoit des restrictions à l'activité des médias dans le cadre des sanctions antirusses, indique un communiqué mis en ligne mardi sur le site de RSF.

"L'adoption définitive de ce projet de loi représenterait un recul majeur pour la liberté de l'information. Il confère au SNBO [Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine, ndlr] le pouvoir exorbitant d'ordonner la censure la plus large, sur des critères extrêmement flous, et sans aucun garde-fou. Nous appelons instamment les députés à rejeter en seconde lecture ce texte incompatible avec les engagements de Kiev en matière de protection des libertés", lit-on dans le communiqué qui cite Johann Bihr, responsable du bureau Europe de l'Est et Asie centrale de Reporters sans frontières.

"Les défis majeurs auxquels sont confrontées les autorités ukrainiennes et leur souci légitime de défendre la sécurité nationale ne justifient en aucun cas pareille atteinte au droit constitutionnel à la liberté d'expression", souligne le document.

La représentante de l'OSCE pour la liberté des médias, Dunja Mijatovic, a appelé mardi la Rada suprême (parlement ukrainien) à annuler les dispositions imposant des restrictions aux médias dans le cadre du projet de loi sur les sanctions contre la Russie. Selon Mme Mijatovic, l'initiative du gouvernement ukrainien réduit à néant les progrès réalisés ces dernières années par l'Ukraine en matière de liberté des médias.

Le parlement ukrainien a entamé mardi l'examen d'un projet de loi autorisant la Conseil de sécurité national et de défense (SNBO) à décréter des sanctions contre la Russie, y compris à interdire ou à restreindre la diffusion de chaînes télévision et de stations de radio, ainsi qu'à limiter l'activité des médias sur Internet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала