Irak: la France soutiendra la lutte contre les islamistes

S'abonnerTelegram
Paris est prêt à apporter un soutien aux forces engagées dans les combats contre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak, a annoncé l'Elysée à l'issue d'un entretien entre le chef d'Etat français François Hollande et le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani.

Paris est prêt à apporter un soutien aux forces engagées dans les combats contre les djihadistes de l'Etat islamique en Irak, a annoncé l'Elysée à l'issue d'un entretien entre le chef d'Etat français François Hollande et le président du Kurdistan irakien Massoud Barzani.

"François Hollande a rappelé la nécessité de parvenir à protéger la communauté chrétienne menacée pour lui permettre de rester dans son pays, tout en rappelant la disponibilité de la France à ouvrir des possibilités d'asile à ceux qui souhaitent quitter l'Irak et possèdent des attaches solides avec notre pays", rapporte l'Elysée dans un communiqué.

Selon le document, la France entend, dans le cadre d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies, "mobiliser la communauté internationale contre le terrorisme en Irak".

M.Hollande a également confirmé "la disponibilité de la France à apporter un soutien aux forces engagées dans ce combat".

Des djihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés jeudi de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak située près de Mossoul (nord), ainsi que de ses alentours.

Appuyé par des sunnites irakiens et par d'anciens militaires de l'armée de Saddam Hussein, le groupe terroriste a envahi une vaste région irakienne englobant les provinces de Ninawa, de Salah ad-Din et d'Al-Anbar. Le 29 juin dernier, l'EI a annoncé la création d'un "Califat islamique", le titre de calife étant attribué au chef de file de ce groupe djihadiste, Abdullah Ibrahim al-Samarrai, connu également sous le nom d'Abou Bakr al-Baghdadi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le président américain Barack Obama a autorisé des frappes aériennes ciblées en Irak "pour aider les forces irakiennes qui se battent pour protéger les civils".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала